Quel est le travail d’un community manager ?

Les emplois sont plutôt rares de nos jours. Peu d’entreprises embauchent, à moins que l’on ait un profil exceptionnel, hors catégorie. Néanmoins, les débouchés sont nombreux pour le métier de community manager. Si vous envisagez ce secteur d’activités, vous pouvez être sûr d’en trouver un aux quatre coins de la France. Les fonctions d’un community manager peuvent varier selon la taille de l’entreprise et de son imprégnation sociale. Il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’un poste de communication digitale aujourd’hui très recherché.

Qu’est-ce qu’un community manager exactement ?

La profession de community manager est assez récente. Elle est apparue avec le développement des nouvelles technologies. C’est un métier qui a dû être mis en place depuis que les réseaux sociaux tels qu’Instagram, Twitter et Facebook ont connu un succès grandissant. Très hétérogène, le métier de community manager peut différer selon plusieurs critères : celui qui travaille pour une petite structure n’a pas exactement les mêmes missions que celui qui exerce sa profession dans une grande marque, et celui qui a un poste dans une agence de communication n’a pas vraiment les mêmes rôles que celui qui travaille en freelance ou au sein d’une entreprise.

On dit d’un community manager que c’est un gestionnaire de communautés, un animateur de communautés, un responsable de réseaux sociaux, un médiateur de communautés, un Social Media Planner ou un Social Media Manager. Autant de dénominations, mais dont les fonctions se concentrent principalement sur ces trois objectifs : faire connaître une entreprise et augmenter sa visibilité, trouver de nouveaux clients et fidéliser les clients actuels.

Au cœur des missions d’un community manager

Si le métier de community manager vous intéresse, voici les différentes missions qu’il doit accomplir : accroître la notoriété de la marque ou de la firme pour laquelle vous travaillez et assurer la veille concurrentielle. Vous devez aussi prendre une part active dans l’élaboration d’une stratégie sociale média et vous occuper de l’animation des communautés, le but étant de renforcer la fidélisation du public et d’attirer de nouveaux clients. La rédaction et la mise en ligne de certains contenus vous incombent également, de même que la rédaction et l’envoi de newsletter, essentiel pour que le public reçoive en temps réel les actualités et les nouveautés concernant la marque ou l’entreprise que vous représentez. C’est également vous, en tant que community manager, qui avez la charge de gérer la relation client et d’organiser certains événements tels que les concours, les quiz, etc. Vous jouez aussi le rôle de modérateur de commentaires en supprimant notamment les remarques racistes, les insultes, etc. Pour réaliser ces différentes actions, vous devez connaitre et maîtriser des outils pour gérer les commentaires en ligne, les publicités sur les réseaux sociaux, l’envoi de newsletter, etc. Le comparatif NetBooster vous donne par exemple un aperçu des outils d’envoi de newsletter que vous devriez connaitre. Maîtriser l’un d’eux est un atout.

Puis, vous devez garder et entretenir des contacts avec différents blogs et d’autres communautés, surtout les influenceurs. Évidemment, vous avez aussi pour responsabilité de faire le suivi des statistiques, c’est-à-dire l’analyse de l’engagement de vos clients et des performances à travers le nombre de vues et de partages de vos publications. Pour devenir un community manager qui réussit, vous devez cultiver certaines qualités telles que le sens du contact humain et client, savoir garder son sang-froid et avoir de l’honnêteté, une grande réactivité et la capacité à gérer des crises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *