Les femmes : meilleures leaders ?

      Aucun commentaire sur Les femmes : meilleures leaders ?

Dans le monde du management, une chose est sûre : la plupart des postes sont détenus par les hommes. Mais une deuxième autre chose est sûre également : les femmes managent mieux que les hommes. Des études révèlent que les femmes patronnes sont de bien meilleures leaders que leurs homologues masculins. Ce peut être surprenant pour le commun des mortels et certainement contesté par un bon nombre de messieurs. Mais le fait est là, incontestable : les femmes présentent des aptitudes de leader bien plus performantes que les hommes. Dans quels domaines précisément elles l’emportent sur les hommes ?

Les femmes et la communication

Premièrement, la femme est douée, naturellement semble-t-il, pour la communication. Elle est pour le dialogue, elle a plus de facilité à écouter et pourtant, en management, tout le monde sait que c’est la qualité primordiale. Un management efficace est basé sur une bonne communication avec ses collaborateurs et avec la clientèle, c’est une évidence ! Quel collaborateur ne souhaite pas traiter avec un manager qui écoute ses idées, qui prend le temps de le laisser exprimer ses opinions ? Quel client n’est pas attiré par un manager qui prend la peine d’écouter leurs problèmes avant de leur proposer une solution ? Une bonne communication est la base d’une relation forte et d’une confiance mutuelle, indispensables à toute entreprise qui se veut pérenne.

Ces raisons qui font que la femme manage mieux

La femme ne recherche pas à tout prix à montrer son autorité, à asseoir son pouvoir, à faire connaître son avis. Au contraire, la femme manager bâtit des communautés. Donner des ordres n’est pas une priorité pour elle, tout ce qu’elle veut, c’est de construire une relation de coopération. L’homme, par contre, a tendance à adopter l’approche autoritaire, à instaurer des directives sans avoir à consulter qui que ce soit et entend se faire obéir. Et pourtant, les faits montrent que ce genre d’attitude n’a plus sa place au sein des entreprises aujourd’hui. L’important, c’est la relation de collaboration, c’est construire le consensus. Et c’est ce qui marche ! Combien d’entreprises ont dû se défaire de ces hommes qui veulent à tout prix imposer leur autorité, en constatant que cela pollue l’atmosphère au travail et n’aide pas les collaborateurs à s’épanouir ! De plus, un tel manager n’établit pas une relation de confiance avec la clientèle, ce qui est mauvais pour l’image de marque de l’entreprise et fait perdre des ventes et des contrats.

Le code moral avant tout

Ce qui fait le succès de la femme leader, c’est aussi le fait qu’elle prend en considération les droits de chacun, elle les respecte. En général, elle se montre équitable et pour appuyer l’idée déjà citée plus haut, elle ne se montre pas arbitraire. Exit trop de règles et de normes au sein de l’entreprise, mais ou au code moral auquel elle fait appel lorsqu’il est question de choix éthiques. Autre qualité qui la rend meilleure leader, c’est le fait qu’elle soit plus patiente envers ses collaborateurs. Par exemple, lorsque l’un d’eux ne marche pas droit, elle ne se précipite pas pour prendre une décision à son encontre, elle ne se hâte pas de tirer des conclusions, elle préfère attendre que le collaborateur en question change de comportement, de méthode. Elle voit loin et ne prend pas de mesures prématurées. C’est notamment important dans les entreprises de petite envergure où les résultats se font attendre habituellement. Sa politique serait : des petites avancées dans l’immédiat mais en visant un objectif plus palpable à long terme. Atout de poids chez la femme manager et qui lui permet de gagner, sur tous les fronts. En effet, un collaborateur qui bénéficie d’un tel traitement ne peut que le lui rendre, il est poussé à faire de son mieux pour se rattraper, en reconnaissance pour sa patronne.

Une femme patronne ou rien !

Les études démontrent que les femmes leaders connaissent un plus grand succès que les hommes leaders car elles présentent des compétences et des qualités, innées pour certaines, développées plus facilement pour d’autres ? L’un de ces compétences est la capacité à susciter la passion chez ses collaborateurs. On le sait, un salarié motivé se donne pleinement à son travail, il s’implique entièrement, ce qui veut dire qu’il ne songera pas à quitter le navire. Et les femmes managers ont ce don de stimuler cette passion chez la plupart des salariés. Elles savent comment créer cette passion pour un produit, un service. Partant de là, on comprend que les femmes patronnes savent mieux créer la cohésion au sein de leur équipe. Seraient-elles aussi plus honnêtes ? Les études semblent abonder dans ce sens, et elles indiquent également que ces femmes leaders prêtent davantage attention aux autres, ce qui les rend définitivement plus attrayantes que les hommes patrons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *